[ Accueil du site]

 

Côte d'Ivoire : le piège ethnique

Samedi 9 novembre 2002 dans le cadre de la représentation "Rwanda 94", pour Les Rencontres de La Villette.

AIRCRIGE et l'association SURVIE organisent en collaboration avec Prévention-Génocides - ADDL - MIDH-CEDETIM une Projection suivie d'une table-ronde sur la situation en Côte d'Ivoire

La conflagration actuelle en Côte d'Ivoire, déclenchée par l'insurrection armée du 19 septembre, a donné une nouvelle acuité aux affrontements ethniques nés de l'idéologie de l'ivoirité et de ses manipulations politiques. Les discours identitaires ont pris dans ce pays une importance croissante à la faveur de la crise de succession issue de la disparition d'Houphouët-Boigny. Ils minent un pays fragilisé par des difficultés économiques et par une série de coups d'Etat, signes d'un ébranlement des institutions et de l'unité nationale.

Le rôle joué par l'ancienne puissance colonisatrice dans l'histoire de ce pays, et la présence militaire de la France sur le terrain aujourd'hui, justifient qu'une réflexion soit menée ici même. Cette journée est destinée à informer l'opinion publique française, à comprendre ce qui a conduit à cette escalade de violence, à saisir les menaces qui se dessinent - extension régionale de la guerre, partition du pays, violence ethnique généralisée - et à réfléchir, avec les intéressés, aux moyens de les éviter.

 

10 h : Projection du film de Benoît Scheuer Côte d'Ivoire, poudrière identitaire
(2001. 97 minutes).

Ce film a été tourné en Côte d'Ivoire entre octobre 2000 et avril 2001 par l'équipe belge de sociologues Prévention Génocides. Il retrace l'origine, la dynamique et les dramatiques conséquences du concept d'"ivoirité", mythe racial utilisé à des fins d'accaparement du pouvoir politique par plusieurs gouvernements successifs. A partir d'interviews de gouvernants et de dissidents, et de témoignages des victimes des persécutions, il analyse les usages politiques de cette fiction raciale en éclairant et démontant les mécanismes d'exclusion. Ce film, diffusé par la télévision ivoirienne en août 2001, a suscité de vives réactions dans les milieux politiques et lancé un débat au sein de la société ivoirienne.

13h-15h30 : Comment échapper au piège?

- Table-ronde animée par Jean-François Dupaquier (journaliste).
- Introduction par Catherine Coquio (Paris IV-AIRCRIGE) et Sharon Courtoux (SURVIE)
- Projection de rushes tournés récemment en Côte d'Ivoire par Prévention Génocides (13 minutes)
- Benoît Scheuer. (Sociologue. Prévention Génocides)
- Jean-Pierre Chrétien (historien)
- Jean-Pierre Tuquoi (Journaliste au Monde)
- Epiphane Zoro (Mouvement Ivoirien des Droits de l'Homme)
- Diomande Adama (Association pour la Défense de la Démocratie et des Libertés en Côte d'Ivoire)
- Ardiouma Sirima (Cofanzo. Collectif de France Affaire Norbert Zongo -Burkina Faso)
- Jean-Yves Barrère (CEDETIM)
- Frédéric Siméon (Confédération Nationale du Travail)
- Patrick Farbiaz (Commission Internationale des Verts). A confirmer.